La machine à laver

538Report
La machine à laver

"Pourquoi n'essayes-tu pas?" Les grands yeux marron de Laura s'écarquillèrent alors qu'un frisson coquin traversait son corps, la faisant frissonner un peu à cette pensée.

"Soyez sérieux" dit Laura avec un sourire timide à sa meilleure amie Tally. Laura et Tally étaient assis dans un café comme ils le faisaient habituellement pendant leur pause dîner en discutant.

Tally était le meilleur ami de Laura depuis qu'ils étaient à l'école ; ici, à 33 ans, ils étaient toujours les meilleurs amis, travaillant même dans le même immeuble de bureaux. Ils parlaient d'un cadeau qu'un autre ami avait offert à Laura pour son dernier anniversaire.

"Je suis sérieux Lau, tu devrais l'essayer" Tally sourit alors qu'elle essayait de convaincre Laura que c'était vrai ce qu'elle disait.

"J'ai 33 ans Tally et je n'ai jamais fait quelque chose de pareil de ma vie, non même pas quand j'étais plus jeune avant que tu dises quoi que ce soit" Laura rit et secoua la tête, ses longs cheveux bruns bouclés se balançant alors qu'elle sirotait son café et souriait. chez son amie.

"Laura, tu es sexy, regarde juste ces seins pour l'amour" La bouche de Laura tomba et elle gifla de manière ludique le bras de son amie avant de rire "Si aucun mec ne veut ça, alors tu dois faire quelque chose" plaisanta Tally en pointant la poitrine de Laura, son chemise moulante en soie blanche pressée contre ses gros seins

"Hé, je ne suis pas une vieille célibataire tu sais" Laura a ri tout comme Tally "J'ai déjà eu des hommes" encore une fois Laura a ri

"Ouais mais le dernier c'était il y a 3 ans ?" Tally a dit avec un sourire, "Allez, dis-moi que tu n'as pas eu de sentiments depuis tout ce temps."

Laura ne pouvait pas mentir, elle était parfois devenue frustrée au cours des 3 dernières années d'abstinence mais elle n'avait jamais rien fait pour y remédier, elle s'est simplement plongée davantage dans son travail et a essayé d'oublier ce sentiment jusqu'à ce qu'ils disparaissent, toujours la pensée de ce que disait Tally lui faisait perdre la tête.

"Je vais chercher un mec un jour" dit Laura en buvant le reste de son café et en regardant son amie qui souriait "Mais maintenant, nous devons retourner au travail" dit-elle en regardant sa montre.

"N'oublie pas ce que j'ai dit Lau" dit Tally alors qu'ils retournaient au bureau et se rendaient dans leur propre bureau.

Laura ne pouvait pas oublier ce que Tally avait dit, même si elle le voulait ; son esprit était là tout le temps qu'elle essayait de travailler, des sensations fortes lui traversaient l'esprit et la faisaient parfois rire, elle était juste heureuse d'être seule dans son bureau pour pouvoir laisser échapper les sentiments qu'elle avait.


La journée s'est terminée et Laura est rentrée chez elle, quand elle est entrée, elle a fait son rituel habituel, faire couler un bain pendant qu'elle sortait de la nourriture du congélateur pour la réchauffer pendant une heure pour manger. En se déshabillant, Laura laissa tomber ses vêtements dans son panier qui débordait maintenant et entra dans l'eau chaude, les bulles recouvrant ses longues jambes alors qu'elles s'enfonçaient dans le liquide ondulant, un frisson lui parcourut le dos alors qu'elle soupirait alors que l'eau recouvrait son pubis taillé. les cheveux et le ventre, ses seins se lapèrent légèrement par l'eau chaude alors que la mousse pétillante la recouvrait et elle ferma les yeux pour détendre son corps.

"Je ne pouvais pas" dit Laura dans son esprit en pensant à ce que Tally lui avait dit, elle ne pouvait même pas croire qu'on lui avait offert ce cadeau pour son anniversaire, elle était alors choquée mais pouvait en rire maintenant.

Laura sortit de son long bain et enroula son peignoir en soie autour de son corps mouillé et se rendit dans sa chambre en ouvrant son armoire, elle sortit la boîte à chaussures dans laquelle elle avait mis le cadeau, elle ne l'avait toujours pas ouverte de son emballage.

Laura souriante ouvrit la boîte et sortit le cadeau, toujours dans son emballage, du magasin où il avait été acheté. Laura sourit et soupira en le regardant, ses yeux baissant le long gode noir qui lui avait été donné dans l'étui en plastique.

"Tu ne me ferais pas de mal, n'est-ce pas?" dit-elle au coq en caoutchouc avant de rire "Je vais juste te sortir de ce plastique mais c'est tout ok" Laura déchira l'emballage et laissa le coq frotté tomber sur son lit, ses yeux le regardèrent, suivant les 8 pouces de long de la grosse tête ronde jusqu'à la ventouse en caoutchouc en bas, elle a regardé dans l'emballage et a vu un dépliant qui l'accompagnait, le prenant dans ses bras, elle a commencé à lire.

En gros, c'était juste un conseil utile, Laura a parcouru jusqu'à ce qu'elle voie à quoi servait la ventouse, il disait que vous pouviez coller le gode sur des objets pour laisser vos mains libres pendant que vous l'utilisiez, Laura a réfléchi à l'endroit où vous pourriez le coller et a ri. laissant tomber le papier, elle passa sa main sur le long manche.

"Hmmm, c'est très caoutchouteux", rit-elle à nouveau avant de ramasser la longue bite en caoutchouc et de la regarder de près. Cela avait l’air terriblement réel, parfaitement formé et cela ne semblait pas si irréel non plus, il était assez ferme mais pas si dur qu’il ne se plierait pas.

"Je me demande qui a été mannequin pour toi alors ?" Laura a plaisanté en regardant le long de la tige épaisse de 8 pouces, son esprit travaillait au fil du temps alors qu'elle tenait le gode dans sa main et faisait courir l'autre main de haut en bas, comme elle le ferait si elle donnait un coup de main à un homme. emploi.

Laura a laissé tomber le gode dans la boîte à chaussures et l'a remis en place, un frisson lui a parcouru le dos alors qu'elle pensait à ce que ça devait être d'avoir quelque chose d'aussi gros dans la chatte, mais elle avait autre chose à faire, se dit-elle, comme la lessive.

Chargeant ses culottes et soutiens-gorge sales avec ses autres vêtements dans la machine à laver, l'esprit de Laura était de retour dans sa chambre avec le gode, elle ne pouvait pas vraiment s'empêcher d'y penser, elle avait pensé la semaine dernière à quel point le sexe lui manquait, c'est ainsi qu'elle et Tally ont commencé à discuter de ce qu'ils avaient eu pendant leur pause.

Allumant la machine, elle s'appuya dessus, ses fesses appuyées sur le dessus alors qu'elle s'asseyait et regardait dans l'espace, son esprit pensant à son dernier petit ami et au gode dans sa chambre.

"Oh, oh!" Laura gémit un peu de surprise alors que la machine à laver commençait à essorer ses vêtements. L'essorage secouait la machine à laver sous les fesses de Laura et envoyait des vibrations agréables à sa chatte, Laura sourit alors qu'elle se sentait mouillée là-bas à cause des vibrations de la laveuse qui tournait.

"Ohhh!" Laura gémit alors qu'elle sentait les vibrations devenir plus fortes, elle sauta rapidement sur la machine et resta assise là, appréciant les sensations qu'elle ressentait alors que sa chatte devenait de plus en plus humide, la machine à laver vibrante, à sa grande surprise, l'envoyant à son premier orgasme depuis plus de 3 ans. années.

Laura ouvrit grand la bouche alors qu'elle sentait sa chatte se contracter et un orgasme l'envahir, ses mains serrées en poings alors que la machine à laver vibrante envoyait des chocs dans sa chatte, ses seins tremblaient alors qu'elle s'asseyait sur le dessus de la machine à laver et appréciait son tournant, sa chatte était en feu alors qu'elle ressentait à nouveau un autre orgasme, sa bouche ouverte et ses yeux fermés alors qu'elle gémissait tout au long de l'orgasme, il n'en fallait pas beaucoup pour la déclencher, cela faisait si longtemps qu'elle n'avait rien eu qui Je me sentais même légèrement sexuel que c'était comme le paradis.

"Oh wow!" Laura a dit qu'en sortant de la machine à laver une fois qu'elle avait fini d'essorer ses vêtements, ses cheveux étaient en désordre, elle secouait beaucoup la tête alors qu'elle jouissait fort 3 fois et sa respiration était irrégulière, mais elle ne pouvait s'empêcher de sourire.

Sortant ses vêtements, elle les fit sécher puis, se sentant fatiguée, elle décida qu'il était temps de se coucher tôt aujourd'hui, cette nuit-là, elle dormit mieux qu'elle ne l'avait fait depuis des lustres.


"Alors que s'est-il passé la nuit dernière, alors Lau?" » Tally a demandé alors qu'ils se retrouvaient pour prendre un café. « L'avez-vous fait ?

"Non, je l'ai sorti mais je ne l'ai jamais utilisé comme tu as dit que j'aurais dû" Laura a ri "Mais j'ai fait quelque chose" dit-elle avec un sourire effronté sur son visage

« Vous l'avez fait, qu'est-ce que c'était alors ? Allez, donnez-moi des détails s'il vous plaît", dit Tally avec un sourire, tout excité d'entendre ce que Laura avait fait la nuit précédente.

Laura commença à lui raconter la nuit précédente, Tally écoutant chaque mot attentivement avec un sourire et quelques rires tandis que Laura décrivait les sentiments que les vibrations lui avaient conquis lorsqu'elle s'asseyait sur le dessus de la machine à laver et les ressentait pleinement.

"Oh, ce n'est rien, nous avons tous fait ça", a plaisanté Tally avec un sourire. "Je suis surpris qu'il t'ait fallu si longtemps pour essayer, c'est tout. Je pensais que toutes les femmes connaissaient le vieux truc qui consistait à essorer la machine à laver, à sauter dessus et à la laisser fonctionner », a-t-elle ri, tout comme Laura.

"Je ne pouvais pas croire ce que je ressentais, je suis venu environ 3 fois" Laura a ri "Et j'ai eu le meilleur sommeil que j'ai eu depuis des années!"

Tally rit bruyamment et prit la main de Laura dans la sienne sur la table. "Maintenant tu sais à quel point ça peut être bon, tu devrais l'essayer avec ce truc dans ta garde-robe Lau" dit Tally avec un sourire en regardant dans les yeux marron de Laura.

"Je ne suis pas sûre que Tally, c'est bien gros", dit-elle en souriant à son amie.

"Et alors, allez, nous l'avons tous déjà fait, tout ira bien", dit Tally en riant avant que Laura ne lui dise de garder le silence avant d'avoir l'attention de tout le monde dans le café.

"Oh, oublie-les," rit Tally. "Maintenant, tu dois vraiment l'essayer, il y a une ventouse dessus, n'est-ce pas ?" Tally a demandé et Laura a hoché la tête "Eh bien, voilà, rentre chez toi, je vais te couvrir au travail et essayer, comme je te l'ai dit" Laura rougit un peu, cette pensée la tentait, elle pouvait sentir sa chatte est devenue humide et ses tétons étaient durs alors qu'elle pensait à le faire. En regardant Tally, sa décision était prise

"Ok, je vais le faire" Tally la serra dans ses bras et rit

« Bien pour toi Lau ! Ne t'inquiète pas, je vais régler les choses au travail, tu rentres à la maison tout de suite," dit Tally en poussant son amie vers la porte, les deux femmes riant alors qu'elles sortaient, Laura regardant en arrière, elle fit un signe de la main et tira la langue pendant que Tally riait. vers elle et lui fit un signe de la main avant de retourner au travail.

"Que suis-je en train de faire?" Laura a dit en rentrant à la maison "Je ne peux pas croire que je vais faire ça", elle a fermé et verrouillé la porte avant de monter les escaliers et de faire une pause de quelques secondes, mais un frisson soudain et vilain plus tard et elle courait vers sa chambre.

"Ok, c'est juste toi et moi maintenant" dit Laura au long gode noir en ouvrant la boîte à chaussures et en la regardant. Son esprit partout, elle était nerveuse mais excitée aussi, c'était la première chose spontanée qu'elle faisait pour elle-même depuis aussi longtemps qu'elle s'en souvenait.

Sortant le gode de la boîte, elle courut vers la machine à laver et eut un grand sourire et un grand rire comme elle se souvenait de la nuit précédente, sa chatte dégoulinait déjà d'impatience alors qu'elle tenait la bite en caoutchouc et se dirigeait vers la machine.

"Et voilà", dit Laura en collant le coq en caoutchouc sur le dessus de la machine à laver et en l'admirant se dressait fièrement, le caoutchouc noir semblant invitant tant il ressemblait à la vie. Laura rigola alors qu'elle se mettait nue jusqu'à la taille, laissant tomber son pantalon et sa culotte humide sur le sol, elle posa sa main sur ses hanches et se mordit la lèvre inférieure en pensant à ce qu'elle faisait.

"Ok, c'est parti" Laura a réglé la machine à laver sur le cycle d'essorage, il lui suffisait d'appuyer sur le bouton de démarrage lorsqu'elle était prête, un doute soudain lui a envahi l'esprit mais Laura était maintenant très excitée par ce qu'elle faisait et elle la chatte était très mouillée et avait mal.

Posant ses mains sur le dessus de la machine à laver après lui avoir tourné le dos, elle se releva et s'assit sur le gode, tenant sa chatte dessus, elle essaya de le viser correctement, lentement elle s'abaissa et rigola quand elle sentit le la tête du gode froid touche les lèvres de sa chatte.

"Ohhh" gémit-elle en sentant la bite en caoutchouc ouvrir les lèvres de sa chatte et se glisser à l'intérieur alors qu'elle se poussait dessus. Cela faisait si longtemps qu'il n'y avait rien dans sa chatte qu'elle avait oublié à quel point c'était bon, le gode était ferme mais flexible et se sentait si bien qu'il étirait la chatte de Laura alors qu'elle la prenait aussi profondément qu'elle le pouvait, ses jambes pendantes. Au bord de la machine à laver, elle a baissé les yeux et a ri en voyant ses poils pubiens coupés avec le gode noir qui en sortait légèrement.

"Nous allons le faire, c'est une première… je n'ai jamais rien eu de noir là-dedans" plaisanta Laura en se tortillant sur la bite en caoutchouc et en gémissant en sentant le frisson traverser sa chatte alors qu'elle s'installait confortablement dessus et tendait la main vers le commandes de la machine à laver.

"Ok, ça y est Laura" se dit-elle alors qu'elle se penchait en avant et cherchait le bouton de démarrage, elle appuya lentement dessus et se redressa en attendant que le cycle démarre et que son plaisir commence.

Le gode en caoutchouc noir dans sa chatte a commencé à trembler un tout petit peu et Laura a souri et rigolé en sentant les petites vibrations de plaisir traverser sa chatte et la faire gémir.

"Oh bien" dit Laura à voix basse alors que la machine à laver commençait à prendre de la vitesse, le gode dans sa chatte commençait à trembler violemment, envoyant des chocs à travers le corps de Laura, sa chatte devenant de plus en plus humide et sensible à chaque seconde alors que la machine à laver commençait à fonctionner. Augmentez la rotation, secouant le corps de Laura sur le dessus. Avec ses gros seins tremblants dans la chemise serrée, Laura gémit alors qu'elle sentait son orgasme l'envahir, serrant sa chatte sur le gode noir, elle sourit et gémit tandis que la bite en caoutchouc vibrante l'envoyait à nouveau par-dessus bord.

Laura sentit ses fesses trembler alors que le cycle passait à un essorage élevé, toute la machine à laver tremblait et vibrait tandis que Laura posait ses mains dessus et commençait à faire de petites poussées de haut en bas sur la bite noire tremblante, chaque mouvement qu'elle faisait faisait pleurer Laura. dehors de plaisir alors que son clitoris était frotté par le caoutchouc.

"Oh oui! Oui!" Laura a crié alors que les vibrations dans sa chatte la faisaient voler vers un autre orgasme, le jus coulant sur le gode alors que la rotation le secouait dans sa chatte serrée, Laura criant maintenant alors qu'elle se poussait de haut en bas sur la tige de 8 pouces. des pénétrations profondes lui envoyant un orgasme massif à chaque fois.

Le cycle d'essorage a duré une bonne quinzaine de menuets et Laura a gémi et crié à travers tout cela alors que vague après vague d'orgasme déferlait sur sa chatte, le gode noir en elle tremblait jusqu'à la toute fin, luisant du jus qu'elle avait sécrété dessus. Laura a eu dans ces quinze menuets plus d'orgasmes qu'elle n'en avait eu au cours de toutes les années précédentes de sa vie depuis l'âge de 18 ans.

Alors que la machine à laver s'arrêtait, Laura laissa échapper un dernier soupir de plaisir en se mordant la lèvre inférieure, en retirant le gode et en souriant en le regardant et en regardant l'humidité briller. Elle l'a retiré de la machine à laver et a ri en sentant les lèvres de sa chatte commencer à se fermer, les picotements toujours présents au fond de sa chatte.

Dans sa chambre, Laura a mis le gode noir dans sa boîte à chaussures et l'a remis dans l'armoire avant d'enfiler des vêtements et de prendre le téléphone, d'appeler Tally, elle a souri et lui a dit qu'elle avait raison, et que ce n'était pas la dernière fois. que la machine à laver frotterait sans rien à l'intérieur.

************************************************** ************************************************** *******

Merci d'avoir lu, j'espère que vous avez apprécié… veuillez laisser un message ou, de préférence, envoyez-moi des commentaires avec une adresse e-mail, je répondrai à tous ceux qui le feront.

Articles similaires

Photos de Laure

Je voyais Laura par intermittence depuis quelques années, nous étions au mieux des copains de baise, et au pire, nous passerions des semaines sans parler. Nous étions de retour depuis un moment quand Laura a appelé et s'est invitée ce soir-là. Laura était exceptionnellement chaude, de longs cheveux blonds, des yeux bleus, un corps serré, un bronzage toute l'année, de beaux seins de bonnet B et une chatte rasée que j'adorais manger. Habituellement, lorsque Laura venait après le travail, elle apportait une tenue sexy avec elle et s'habillait pour moi. Parfois, nous prenions des photos d'elle dans divers états vestimentaires et...

613 Des vues

Likes 0

Huit - Partie 2

À présent, nous ne ressentions absolument aucune inhibition entre nous et avions essayé à peu près tout ce qu'il y avait à essayer. René et Jane aimaient se produire devant nous et pariaient secrètement entre eux sur le temps qu'il faudrait avant que George et moi n'en puissions plus et nous rejoignions. Pour une raison quelconque, il y avait une chose que nous n'avions pas encore faite – ni George ni moi ne nous étions pénétrés. Il n'y avait pas de raison particulière car nous ne trouvions pas inhabituel de nous toucher et nous guidions fréquemment nos bites respectives dans les...

575 Des vues

Likes 0

Ma première pipe

Alors que nous commencions à regarder la télévision, Dave a remarqué que mon pantalon dans ma zone d'entrejambe avait commencé à remonter. Je commençais à avoir un boner. Il demande si ça me dérangerait de lui montrer. Je n'avais jamais vraiment été avec une autre fille ou qui que ce soit et j'étais défoncé, alors je me suis dit pourquoi pas. Alors j'ai décompressé mon pantalon et sorti ma queue. J'ai 16 ans et j'ai une assez grosse bite d'environ 8 pouces et sacrément épaisse. Quand c'était tout le chemin, il l'a juste regardé et a dit putain mec c'est énorme...

582 Des vues

Likes 0

Tomber amoureux de Kyle - Chapitre 6

Très bien, voici la partie suivante. Ouais, ça ne prend pas mille ans ! Je suis assez fier de ce chapitre, surtout compte tenu de l'état d'esprit de pet cérébral dans lequel je traîne... Merci à tous ceux qui m'ont donné des idées. Je suis encore en train de décider comment je vais continuer cette histoire. Je le ferai très probablement, mais il n'y aura probablement qu'un chapitre ou deux de plus. Mais vous serez tous heureux de savoir que je commence une autre histoire dès que celle-ci sera terminée. Je suis vraiment excité de le publier; Je pense vraiment que...

528 Des vues

Likes 0

Un garçon et son génie - Chapitre 06

À la suggestion de Sophie, Matt rentra chez lui ce soir-là. Ils ne voulaient pas que quiconque soupçonne qu'il avait un génie, alors ils ont décidé qu'il devrait probablement rester loin d'elle en public pendant un moment. Matt accepta, même s’il aurait préféré ne pas avoir à le faire. Matt était allongé sur son lit, nu, pensant à tout ce qui s'était passé récemment. Plusieurs fois dans sa vie, il avait imaginé à quoi ressemblerait sa vie s’il rencontrait un génie. Bien sûr, une fois qu’il avait atteint la puberté, ses pensées s’étaient tournées vers tout le sexe qu’il aurait. Dans...

599 Des vues

Likes 0

L'auberge du plaisir

Quelle longue journée! J'avais marché depuis toujours, il me semblait, certainement sur des kilomètres, rendez-vous dans une certaine auberge isolée pour vous rencontrer. Je suis arrivé chaud, fatigué et poussiéreux, pour découvrir que vous aviez été retardé, mais que vous aviez réservé une chambre pour nous. J'étais ravi d'être emmené dans notre refuge, pensant que je pourrais avoir un bonne douche chaude avant votre arrivée. Parlez de calme ! Notre chambre donnait sur un balcon luxuriant, presque totalement caché du monde extérieur par une forêt de hautes plantes et d'arbres. J'ai remercié le chasseur, et j'ai arraché mes vêtements alors que...

190 Des vues

Likes 0

Contes de l'arrière-pays : le changement

Switch a sorti une deuxième lame avec un clic, et j'ai reculé vers mon camion. Ils ne semblaient même pas me remarquer beaucoup. Ils avaient tous entre dix-sept et vingt-six ans. Ils partageaient tous une silhouette imposante et forte, des yeux et des cheveux sombres et un caractère méchant. « Qu'est-ce que vous foutez ici ? » Dit Reed Hardy, l'aîné. Switch renifla bruyamment. J'ai battu la merde hors de ton frère. C'était Switch. Jim s'avança. Ce ne sont pas tes affaires, Reed, laisse ça tranquille. dit-il calmement. J'ai cliqué la porte de mon camion ouverte. Personne ne m'a encore remarqué. Vraiment ? Je...

2.4K Des vues

Likes 0

Engager la sororité Alpha Kappa Betta

J'ai enfin fini d'emménager dans mon dortoir ! Je suis tellement excitée de recommencer enfin et de quitter le lycée ainsi que toutes les personnes qui m'ont intimidé. Mon meilleur ami Casey est l'un de mes colocataires, nous avons été jumelés avec deux autres personnes au hasard. J'espère que ce ne sont pas des imbéciles. Quoi qu'il en soit, Casey et moi sommes meilleurs amis depuis aussi longtemps que je me souvienne. Il a déjà fini de faire ses valises et nous sommes sur le point d'aller explorer l'université une fois qu'il sera sorti de la douche. Je suis tellement excité...

2.3K Des vues

Likes 0

Mûr pour la cueillette - Partie 4

Mûr pour la cueillette - Partie 4 Par Kevin Moore Bryan m'a attaché au lit en un temps record, puis a récupéré un appareil photo Pentax Spotmatic dans l'armoire - j'ai découvert plus tard que l'homme était un photographe professionnel et que les bum-boys et la pornographie étaient ses deux principales passions dans la vie. Alors qu'il jouait avec la caméra, un homme noir nu est entré dans la pièce. « C'est gentil de ta part d'être enfin venu, Lloyd, dit Bryan. Kevin aurait pu être allongé ici pendant des heures, attendant un bon royal rogering du mamba noir. « Le...

2.3K Des vues

Likes 0

Entraîneur Kristen

Ma nièce joue au softball dans une petite ligue parrainée par la ville dans laquelle nous vivons. Son entraîneur, Kristen (nom d'emprunt), est vraiment la seule chose amusante dans les jeux. Kristen est sur le côté épais. Elle a une sorte de visage trapu sur lequel elle se maquille et des lèvres boudeuses qui sont de la même couleur rouge foncé que ses longs cheveux bouclés. Elle n'est pas ce que j'appellerais une beauté classique, mais elle est définitivement faisable. Et si je devais deviner, je dirais qu'elle était probablement entre le début et le milieu de la trentaine. Kristen dégage...

2.7K Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.