Cal et Leslie

1KReport
Cal et Leslie

Où est-ce que je commence?
Que diriez-vous au début. Je m'appelle Cal, je suis divorcé et je vis seul. Je ne suis pas une mauvaise prise, je mesure cinq pieds onze, des cheveux noirs courts, des yeux verts et aucune cicatrice visible. Je suis un habitué de la salle de gym donc je suis en forme mais pas déchiré. Une bite non coupée de sept pouces que je peux bien utiliser. Je m'habille bien et j'ai un bon travail.
Mes amis Don et Lisa se sentaient désolés pour moi, ils savaient à quel point mon divorce était moche et à quel point j'étais seul, alors ils m'ont invité à leur fête à la piscine le week-end dernier. Ils ont dit qu'il y aurait des femmes célibataires là-bas et que je trouverais peut-être quelqu'un que j'aime. Moi je pensais aller boire quelques verres puis rentrer dans mon appartement solitaire.
OK, je pensais qu'au moins ça me ferait sortir de l'appartement pour un après-midi.
J'ai rencontré des amis que je connaissais là-bas et je me suis un peu mélangé et plusieurs fois Lisa a amené des filles à me présenter mais après de petites discussions, l'intérêt n'était pas là. Jusqu'à ce que je voie Leslie de l'autre côté de la cour. Elle était de taille moyenne, les cheveux châtains mi-longs, les yeux bruns avec ce qui semblait être une généreuse poitrine de bonnet C. Elle portait un haut de bikini string noir et un paréo d'aspect tropical avec ce que je supposais être un bas de bikini assorti en dessous mais je ne pouvais pas le voir. Elle portait des tongs et avait des ongles peints. Elle avait une morphologie moyenne. Pas mince mais pas grassouillet non plus. Un peu courbé au niveau des hanches mais elle le portait bien. Je l'ai mise autour de mon âge à environ 32 ans.
J'ai fini ma bière et je suis allée vers elle quand je l'ai vue à la table du désert et je me suis présentée. Elle était plus mignonne de près et avait un côté sexy qui lui semblait naturel. Nous avons bavardé pendant un certain temps et avons trouvé quelques intérêts communs, assez pour que je l'invite à un petit café près du travail quelques jours plus tard.
Elle a accepté avec joie et m'a donné son numéro de téléphone. J'étais tellement heureuse que j'ai enfin senti une connexion avec quelqu'un. Cela faisait si longtemps que je commençais à perdre espoir.
Quelques jours se sont écoulés et je l'ai appelée et j'ai fixé un rendez-vous pour le lendemain. Nous nous sommes tous les deux rencontrés après le travail et avons pris ce qui était censé être une tasse de café rapide, mais nous avons fini par sortir dîner après et je ne suis rentré que vers onze heures ce soir-là.
J'ai vraiment senti que ma chance tournait dans le domaine de la romance alors qu'elle m'invitait à aller au cinéma ce vendredi soir. Nous sommes allés à un spectacle matinal et comme c'était le week-end et qu'aucun de nous n'avait à travailler le lendemain, nous sommes allés dîner tard dans un petit endroit près du théâtre.
Alors que je la raccompagnais à sa voiture juste avant qu'elle ne monte, je lui ai fait un câlin et je suis allé l'embrasser sur la joue, mais elle s'est soudainement retournée et j'en ai planté un sur sa bouche. Elle ne s'est pas détournée mais a plutôt mis ses bras autour de mes épaules et j'ai enroulé les miens autour de sa taille et nous sommes restés ainsi pendant environ cinq minutes à nous embrasser. Ses lèvres étaient douces et chaudes avec une belle humidité. Son cul était ferme et je le serrai. Je ne voulais pas m'arrêter mais elle s'est finalement éloignée.
"nous pourrions retourner chez moi" dis-je en lui tenant la main.
"Non pas encore Cal, allons-y doucement et apprenons d'abord à nous connaître. K. »
"ok" je l'ai encore embrassée. "mais n'attendons pas trop longtemps" Je lui ai fait un clin d'œil.
"non non bien sûr que non, mais ne soyons pas trop fous non plus"
Nous nous sommes donc séparés là-bas et je suis rentré chez moi en pensant que j'étais trop fort et que j'avais peut-être raté une bonne chose.
Quelques jours se sont écoulés et je n'ai rien entendu et j'avais presque abandonné quand elle m'a appelé à l'improviste. Elle s'est excusée de ne pas avoir appelé plus tôt et a dit qu'elle voulait se rattraper en me faisant dîner samedi. J'ai accepté avec enthousiasme et j'ai compté les heures jusqu'à sept heures le samedi.
Elle a demandé une tenue décontractée, des jeans et des tee-shirts étaient les attentes et je portais mes Levi's préférés qui étaient légèrement trop serrés et une chemise en soie boutonnée noire, mais je ne l'ai pas rentrée. J'ai apporté une bouteille de vin et j'ai chronométré pour qu'elle soit là à sept heures.
Elle m'a accueilli à la porte dans une paire de jeans Old Navy et une chemise à manches courtes à col roulé bleu marine qui épousait si bien ses courbes que je voulais juste la serrer dans mes bras et l'embrasser sur place. Je me suis contenté d'un bisou sur chaque joue. Ses cheveux étaient en queue de cochon et retenus par des élastiques roses. Elle était juste en train de mettre le dîner sur la table quand je suis arrivé et après un câlin et un autre bisou sur la joue, j'ai versé le vin et nous nous sommes assis pour dîner et discuter.
C'était un repas léger composé de saumon, de riz et d'asperges. Suivi d'un bol de glace et de fruits. Nous sommes ensuite sortis sur son balcon surplombant la ville et avons pris une tasse de café. Nous nous sommes assis dans la chaude soirée d'été et avons profité d'une brise du nord.
Je regardais la ville quand j'ai senti ses doigts caresser doucement mon bras. Cela m'a envoyé des frissons jusqu'à ma colonne vertébrale, c'était si doux et intime que j'ai commencé à être excité.
"Cal, nous sommes sortis plusieurs fois et je t'aime beaucoup"
"Je t'aime aussi Leslie" alors que je me tournais vers elle.
"Avant d'aller plus loin,... je veux aller plus loin, vraiment je le veux, plus que je ne l'ai fait avec qui que ce soit depuis très, très longtemps, avec toi parce que je pense que tu es très sexy et je parie bien au lit"
"Eh bien, je ne veux pas me vanter mais" Nous avons tous les deux ri maladroitement.
"Écoutez, j'ai un secret que seule une poignée de personnes connaissent et si vous et moi allons être amants, vous devrez également le savoir, et vous devrez être très à l'aise avec ou ce n'est pas possible. Maintenant, je demande aussi que ce soit notre secret d'accord"
"bien sûr mais qu'est-ce que c'est ?" J'avais peur qu'elle ait une MST de quelque chose de cette nature. Je ne pensais même pas que ce qui allait suivre était même sur le radar.
"Eh bien, vous me semblez assez ouvert d'esprit et sans jugement, alors allons dans le salon et je vais vous montrer" Elle m'a pris par la main et m'a conduit à travers la salle à manger jusqu'à la pièce de devant et a allumé la petite lampe près du bras du canapé et m'a assis au milieu du canapé, et s'est assis sur la table basse en face de moi. Elle a pris mes mains et les a tenues.
« tu me trouves jolie ? droit?"
"y oui bien sûr que je le fais" Je pensais qu'elle avait une cicatrice ou un tatouage bizarre ou un orteil supplémentaire ou quelque chose comme ça. Peut-être?
Elle a commencé par retirer son haut par-dessus sa tête et lorsque la chemise a sauté de sa tête, ses seins ont donné une belle secousse. Elle les a ensuite mis en coupe dans lesquels ils étaient retenus par un soutien-gorge en satin turquoise qui les soulevait et les amplifiait.
J'ai léché mes lèvres en prévision. Elle m'a regardé et a souri comme pour dire qu'elle savait que je les convoitais.
"Ouais, tu aimes mes seins, n'est-ce pas, Cal?" elle a demandé
"Beaucoup, tellement j'ai envie de les goûter" sourit-elle. Je devenais très anxieux.
Elle se leva et défit son jean et juste avant de le faire glisser le long de ses jambes, elle me lança un regard inquiet. Même mordu le côté de sa lèvre en se demandant si elle devait le faire ou non. Elle sourit puis baissa le pantalon et en sortit et les écarta d'un coup de pied.
"C'est ce dont vous avez besoin pour voir Cal", a-t-elle dit en remontant sa culotte courte de garçon qui correspondait à la couleur du soutien-gorge mais qui avait des volants en dentelle sur les déchets et les jambes.
C'est alors que je l'ai vu.
Le renflement de sa culotte. Elle avait une bite. Un gros.
"Eh bien" mal à l'aise, elle se tenait là. « dis quelque chose s'il te plait » Il y avait de la panique dans ses yeux.
"Alors tu es un mâle alors ? êtes-vous? Est-ce un terme correct ? »
"Ouais, c'est un mot correct, il y a longtemps que j'ai choisi de vivre en tant que femme, s'il vous plaît, ne le dites à personne" en se mordant la lèvre, je pouvais voir qu'elle avait peur.
« Je ne le ferai pas... ne t'inquiète pas. Je suis discret"
Je ne sais pas pourquoi, je n'avais jamais pensé à ces choses auparavant, les transexuelles, cela semblait une si bonne idée. Mais je devenais de plus en plus excité. Peut-être plus que certains, ce n'était pas du tout le désespoir pour le sexe. C'était que j'aimais vraiment Leslie et que je me fichais de ce qu'elle était. Pour moi, elle n'était qu'elle. J'ai commencé à frotter sa bite à travers la culotte soyeuse. Elle a commencé à se détendre car elle savait qu'elle était en sécurité avec moi. J'ai baissé la soie et j'ai vu sa queue de huit pouces avec une bonne circonférence de deux pouces prendre vie devant moi alors que je commençais à la frotter.
"puis-je le sucer?"
"Je-je-si tu veux" me souriant "ou__ je pourrais te baiser avec ça"
"commençons par ta bouche qui me baise et voyons où nous allons"
"K" Elle semblait satisfaite de la réponse et de mon attitude ouverte. Elle avait l'air beaucoup moins effrayée et plus détendue. Son pénis commençait en fait à durcir lorsque je le touchais.
Je me suis assis en avant sur le bord du canapé et l'ai pris dans ma bouche et j'ai commencé à sucer la tête. Elle murmura doucement alors que je jouais avec ses couilles et que je la prenais plus profondément dans ma bouche.
"dieu! es-tu sûr que tu n'as jamais sucé une bite avant parce que tu la berces bébé » elle m'a attrapé la tête « sans même bâillonner sur ma grosse bite.
"jamais" je me suis arrêté et l'ai regardée alors que j'attrapais son cul et souriais. "mais c'est si bon" J'ai léché ses couilles. "Pourquoi est-ce que ça me semble si bien, et pourquoi suis-je bon dans quelque chose que je n'ai jamais fait auparavant?"
Elle m'a juste regardé avec un sourire chaleureux. "Bien, ça fait du bien parce que tu n'es accroché à rien. Allez-y chérie », elle m'a levé et a enlevé ma chemise et a défait mon pantalon et a glissé à genoux et a sorti ma bite de mes sous-vêtements et a commencé à me sucer fort et vite. J'ai attrapé les queues de cochon et guidé ses mouvements.
"Alors" ai-je grogné. "Comment cela marche-t-il?'
"Tu vas m'emmener dans la chambre et me baiser bêtement ?" J'ai demandé?
"Ensuite, nous nous reposons et recommençons" Elle gloussa. "Tu es une vierge anale, donc je vais être doux, utiliser beaucoup de lubrifiant."
Elle me prit par la main et me conduisit jusqu'à son lit. Elle ouvrit un tiroir et en sortit un tube de lubrifiant et en frotta sur mon membre enflé.
"Je sais que c'est nouveau pour toi, mais fais juste ce qui te semble bon, mec", elle s'allongea sur le lit et ouvrit les jambes. Je m'agenouillai entre ses jambes et les écartai suffisamment pour pouvoir entrer.
Avec peu d'effort, j'ai glissé dans son cul serré et elle a gémi de plaisir.
"Doan retiens Cal, aime-moi aussi fort que tu veux, je ne briserai pas" elle enroula ses jambes autour de moi alors que je poussais plus profondément en elle. Ses bras étaient autour de mes épaules et elle m'attira à elle et m'embrassa en me grattant le dos pendant que je la forais profondément et durement.
Je pouvais sentir sa bite dure frotter contre mon ventre alors que nous baisions fort et vite. Le bruit de la chair qui claquait nous rendait de plus en plus chauds quand elle a commencé à haleter.
"Je vais putain de souffler si fort, Jésus ça va b b être" Je l'ai sentie venir fort dans des flots sans fin de venir. Il a trempé entre nos deux corps en sueur, nous rendant collants et collés ensemble.
"tu aimes ça hunh" alors que je me retirais et la retournais sur le ventre. La tirant sur ses genoux mais son visage toujours dans les draps, je me suis tenu sur le sol et l'ai ramenée sur ma bite à nouveau et j'ai giflé mes deux mains sur ses belles hanches assez fort pour laisser des marques rouges.
Serrant fermement ses cuisses, je la frappai encore et encore alors que le lit tremblait et que le cadre grinçait. J'ai de nouveau tendu la main et j'ai tiré ses queues de cochon et mis un pied sur le lit. Je martelais fort et vite et elle grondait et me broyait durement et lourdement.
"Je vais venir si fort"
"Dieu Cal viens sur mes seins" dit-elle.
J'ai donc accepté.
Je me suis retiré d'elle à nouveau et elle a roulé sur le dos alors que je m'agenouillais sur elle et plaçais ma bite graisseuse entre ses seins qui étaient toujours dans ce soutien-gorge sexy. J'ai poussé ma bite entre ses canons c et sous le soutien-gorge et j'ai rapproché ses cruches. Elle a mis ses mains sur les miennes et a poussé pour que ses seins créent un endroit agréable à baiser.
Alors que je poussais, elle lécha le bout de ma bite.
"Fais-le Cal ! lave-moi le visage et les seins avec ta venue !"
Je n'ai pas eu besoin de plus d'encouragements, j'ai tiré quatre ou cinq jets épais et chauds du haut de ses seins jusqu'à la racine de ses cheveux. Elle a pris quelques minutes pour utiliser son doigt pour ramasser et avaler autant que possible.
Elle a juste souri et a dit qu'elle espérait qu'il y avait plus à venir.

Articles similaires

Une aventure inattendue avec Robin et Olivia - Chapitre 6

Chapitre six : La lumière rouge Le petit déjeuner était exactement ce dont j'avais besoin. Du pain grillé, du bacon et des œufs. Le tout préparé avec les bons assaisonnements. Le bacon croustillant et avec un soupçon de cassonade est délicieux. Il est facile à enrober et à mettre au four pour un goût riche. Le toast a été fait à l'aide d'un pain français coupé en biais. Il a été légèrement grillé des deux côtés, puis du beurre est étalé sur un côté et fondu. Les œufs doivent être cuits lentement et moelleux. Et avec un soupçon de fromage ajoute...

2.3K Des vues

Likes 0

Rahul et Sapna Ch. 2 :- Sapna prend une raclée.

Rahul et Sapna Ch. 2 :- Sapna prend une raclée. Rahul a accepté le cadeau de sa mère; C'est le début de la fin pour Sapna Avis de non-responsabilité : il s'agit d'une œuvre de fantaisie complète qui se déroule dans un autre monde. Si ce n'est pas évident pour vous, alors vous avez besoin d'une aide psychiatrique urgente. Je ne tolère pas la violence envers les autres humains. Cette histoire contient toutes sortes de violences, de tortures et de déviances, si ce n'est pas votre tasse de thé, je vous suggère de faire demi-tour maintenant. Étiquettes : m/F, bdsm, inc, sad...

3K Des vues

Likes 0

Amour d'un étranger

Il pleuvait à côté. Le vent soufflait et la pluie tombait au-dessus de moi. J'ai couru vers le téléphone et j'ai appelé un ami, lui demandant s'il pouvait venir me tenir compagnie jusqu'à la fin de la tempête. Quand j'ai entendu son coup, j'ai couru pour ouvrir la porte. Devant moi, il y avait mon ami Tim et un ami qu'il avait amené. « J'espère que ça ne te dérange pas que j'amène Stud, il déteste aussi les tempêtes. dit-il en passant devant moi dans la maison. Fermant la porte derrière nous, nous sommes allés dans le salon. Assis sur le...

1.2K Des vues

Likes 0

Fille avec un secret

Droit d'auteur, 2012 Castlequeen Mon dieu, quelle expérience misérable. Bal des finissants. Un solide mois de préparation, une robe à deux cents dollars qui me fera travailler pour maman tout l'été, une paire de chaussures à trois cents dollars qui me verra asservie à son magasin postal/d'expédition/boîte aux lettres jusqu'à mes cinquante-six ans, et nous ne pouvons pas oublier la coupe de cheveux à quatre-vingt-dix dollars. Qu'est-ce que j'en ai retiré ? Un dîner plutôt médiocre, une belle danse, une belle photo et mon ex-petit ami essaie de me faire sortir. Je ne suis pas prude, loin de là, mais ça...

1K Des vues

Likes 0

Trafic d'amour Ch. 3

Chapitre trois : Un bleu dans le bordel Angel ne connaissait que trop bien Frank. Il était son premier proxénète et lui avait volé sa virginité alors qu'elle n'avait que sept ans. À l'époque, il était son tuteur légal, il lui était donc facile de la torturer et de la vendre à ses amis. C'est ainsi qu'elle a rencontré Rich. Il se trouve qu'il était l'un des amis de Frank, et quand il a proposé de débourser de l'argent pour elle, Frank a sauté sur l'offre et soudain Angel a appartenu à Rich à l'âge illégal de onze ans. Bien sûr...

877 Des vues

Likes 0

Coquines jolies choses

Keri avait décidé de passer la nuit avec Sherry. Elle détestait rater la moindre chance que papa Dale se glisse hors du lit de maman et se glisse dans le sien. Elle aime complètement papa Dale et il la fait jouir et jouir. Elle avait 12 ans au début et en a maintenant presque 13. Elle baise papa depuis presque un an maintenant. Papa est parti pour l'un de ses voyages et elle n'a qu'à jouir d'autre chose que de son vibromasseur ou de ses doigts. Elle souhaite que maman le fasse avec elle, mais c'est tout simplement hors de question...

915 Des vues

Likes 0

Lana veut partager

PARTIE UN: Mesdames, est-ce que c'est une sorte de mauvaise blague ? Oh merde. Jake s'était réveillé pour se retrouver ligoté sur son lit dans son dortoir. C'était les vacances de printemps, son colocataire était parti, le campus était vide… ce qui pouvait être une très bonne ou une très mauvaise chose. Il lécha ses lèvres alors que sa petite amie Lana et la meilleure amie de sa petite amie, Jessica, se penchaient sur lui. « Pourquoi suis-je nu ? Lana ? Il leva les yeux vers sa petite amie. Elle était magnifique, une grande brune à la peau pâle avec des...

726 Des vues

Likes 0

L'éveil de Sara Partie 4

Le premier paragraphe est Sara se souvenant encore. Après cela, il lui revient au lit où l'histoire a commencé. Les semaines suivantes ont apporté la même chose. Pendant la semaine, elle allait à l'école mais le week-end, elle attendait que papa aille travailler pour pouvoir continuer à apprendre sur le sexe. Elle a étudié les vidéos et lu les forums. Elle apprenait rapidement comment faire jouir un homme et était désespérée de l'essayer pour de vrai, mais le seul homme qu'elle voulait était son père. Sara ouvrit les yeux pour constater que sa porte était à nouveau fermée. Papa a dû...

661 Des vues

Likes 0

Ma copine Serena

Je suis simplement entré dans mon appartement, j'ai remis le sac à ma petite amie, je me suis assis sur l'autre chaise en face de la sienne et j'ai mangé ma salade tranquillement pendant que le bruit de la télévision filtre à travers la pièce par ailleurs silencieuse. Je la regarde manger en silence pendant qu'elle regarde l'écran de télévision. Je me lève pour jeter ma salade. En passant devant elle, je sens ses yeux s'attarder sur mon corps. Je retourne à ma place en silence. Même portant un vieux débardeur et un pantalon de yoga, elle est toujours belle. Sa...

751 Des vues

Likes 0

Une soirée froide sur le campus

Nous étions à la mi-décembre, trois jours avant la fermeture des cours pour Noël. Les journées étaient devenues vraiment courtes, et si on vivait au milieu d'une forêt de béton comme moi, il faisait vraiment froid. J'étais alors en deuxième année, j'avais passé les examens de fin de semestre et j'essayais de profiter des quelques jours qui nous restaient avant de rentrer tous chez nous. Mais on ne peut en profiter autant qu'avec une auberge vide, la plupart de mes camarades étant déjà partis alors que l'université était toujours ouverte. Ce n’est pas le cas pour moi, mes parents m’envoyaient le...

710 Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.